25/07/2008

Le cas "Jack Lang"

La gauche française pousse actuellement Jack Lang sur le bûcher. Il n'y a plus de sorcières à brûler, faut bien passer à autre chose.

Son tort? Avoir voté la réforme de la constitution et avoir, par cette fois, permis à la réforme d'être adoptée.

Trahison disent les caciques du PS.

Je ne suis pas français ("attends, ça va venir" diront certains) mais cette question m'interpelle.

Jack Lang est, avec ses défauts et ses qualités, incontestablement un homme de gauche. Il s'investissait déjà pour défendre les valeurs du PS alors que certains des caciques précités en étaient encore à têter maman.

Bien sûr, l'ancienneté n'est pas à elle seule gage de qualité. Il y a des jeunes cons... il y a également des vieux cons. A gauche comme à droite.

Mais doit-on pour autant honnir un homme de cette qualité pour un vote? Non pas pour trahison de son idéal et de ses valeurs (qui sont aussi ceux du PS) mais parce qu'il n'a pas suivi la stratégie du parti?

Quand la stratégie l'emporte sur l'idéal, le malaise est on ne peut plus profond.

Jack Lang a, par son vote pour une réforme (certes imparfaite) visant à plus de participation, empêché son parti de savourer un échec du président Sarkozy. Ses détracteurs se foutent du fond de la réforme: elle a l'odeur de Sarkozy donc elle pue. Et comme Jack Lang a mis ses doigts dedans, il pue. Il ne peut plus jouer avec ses camarades (ce mot devient ridicule avec des connards pareils).

Tout cela cache en fait un autre problème: le PS est devenu fou. A nouveau, je ne parle pas de l'idéal et des valeurs mais de la stratégie, si tant est qu'on puisse parler de stratégie.

Critique permanente et divisions internes semblent être les mamelles du socialisme moderne.

Pendant ce temps, la droite gouverne à droite toute tout en saupoudrant son programme d'accents de gauche, s'adjoint ça et là les compétences d'hommes de gauche. Avec une conséquence directe, évidente, implacable: l'électeur de gauche ne s'y retrouve plus.

Voter PS? Quel PS? Celui de Ségo ou de Hollande? A moins que ce ne soit celui de Delannoë? Ou de DSK?

Cali dit très bien dans la chanson "Résistance"

Tu peux pleurer mon fils, oui mais pleurer pleurer de fierté
Nous allons revenir bien plus forts,
Bien plus forts que jamais

Ecoutez-le bordel au lieu de dès à présent préparer les futures défaites de la gauche!

14:47 Écrit par Beno dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

A GAUCHE TOUTES SALUT LE GAUCHER !
Tu vas bien ?
J'ai lu avec intérêt ton article sur Sir Jack !
Le meilleur Ministre de la Culture qu'ait connu la France .... depuis MALRAUX.
Tu sais Ben, je ne conspue pas forcément la gauche parce que je ne vote plus à gauche ...
Il y a des hommes socialistes extraordinaires, Jack LANG en est un ; il en est d'autres et, sans doute t'étonnerais-je en te disant que Tonton François me manque énormément, celui que Louis Pauwels, célèbre éditorialiste au Fig Mag surnommait "Le Mythe Errant"...
J'ai beaucoup aimé François MITTERRAND. Malgré ses péchés !!! L'un des grands présidents de la France et non de la gauche française ...
Amitiés tout plein !
PHILIPPE.

Écrit par : PHILIPPE DEPRYCK | 30/07/2008

Les commentaires sont fermés.