20/05/2008

In memoriam

Demain matin, dès les premières heures livides
Demain matin, quand cette bouteille sera vide
Demain matin, mon passé je le liquide
Maïs ce soir, le vin est tiré je vais le boire

Demain matin, ce sera fini les conneries
Demain matin, je serai dans une autre énergie
Demain matin, j'mettrai de l'ordre dans ma vie
Mais ce soir, elle m'a tout l'air d'un beau foutoir

Na-na-na na-na-na
Na-na-na na-na-na
Na-na-na na-na-na
Na-na-na na-na-na

Demain matin, personne ne chantera le blues
Demain matin, je retrouverai mon épouse
Demain matin, je compte assurer comme douze
Mais ce soir, ne sont douze que les salopards

Na-na-na na-na-na

Demain matin, je jouerai avec mon fils
Demain matin, et selon son bon caprice
Demain matin, j'ferai te cowboy ou la police
Mais ce soir, je termine la nuit au mitard

Na-na-na na-na-na

Demain matin, je m'Iaverai longuement les mains
Demain matin, je suivrai le droit chemin
Demain matin, oui demain matin
Mais ce soir, mon âme et mes ongles sont noirs

Na-na-na na-na-na
Demain matin
Na-na-na na-na-na

 

Jeff Bodart nous a quittés ce 20 mai.

Il n'y aura plus de demain matin pour lui.

Merde. 

19:25 Écrit par Beno dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.