10/04/2008

Stéphan Jourdain est un comique

Il l'ignore peut-être...


Dans Vers L'Avenir ce matin: "Concubiner avec les pouvoirs publics, ce n'est pas ma tasse de thé".

Stéphan Jourdain, homme d'affaires (dans tous les sens du terme) nous apprend donc qu'il est un vrai capitaine d'industrie, qui n'a pas besoin des pouvoirs publics pour mener ses projets. Voilà un discours qui plaira certainement aux libertariens.

Cette phrase, il la prononce au moment où il redevient seul maître à bord des Jardins d'Annevoie, après avoir partagé la barre avec la Région Wallonne.

"Pas besoin de la Région moi, je suis assez grand" semble-t-il dire.

Pourtant, l'article nous apprend que la Région Wallonne lui cède sa part pour 1 € (moi aussi, je veux bien 50% des parts des Jardins pour 1 €, je suis même prêt à payer 2 ou 3 €, ne soyons pas chiches!).

Que disait-il déjà? "Concubiner avec les pouvoirs publics, ce n'est pas ma tasse de thé".

On apprend ensuite que la RW remet à Monsieur Jourdain un chèque de 400.000 € pour éponger les dettes.

Vous avez déjà oublié ce qu'il disait? "Concubiner avec les pouvoirs publics, ce n'est pas ma tasse de thé"

Mais ce n'est pas tout: pendant 10 ans, il recevra un subside annuel de 100.000 €.

Allez, je vois que vous êtes distrait, je vous le répète: "Concubiner avec les pouvoirs publics, ce n'est pas ma tasse de thé".

En fait, Stéphan Jourdain ne ment pas: il ne concubine pas avec la RW. Stéphan Jourdain n'est pas un concubin, il vient de divorcer en emportant la maison (ici les jardins), le compte d'épargne (400.000 €) et une pension alimentaire (100.000 €/an). Le tout aux seuls torts de la RW.

Vive la mentalité des grands investisseurs qui nous prouvent tous les jours qu'ils peuvent relancer l'économie wallonne sans l'aide des pouvoirs publics. Que ferions-nous sans vous?

Benoît

10:23 Écrit par Beno dans Général | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

Commentaires

Vous êtes bien gentil mais quand des partenaires se séparent c'est relativement normal qu'ils partagent les dettes, les dettes des Jardins d'Annevoie sont communes aux deux anciens propriétaires alors d'ou vient qu'un seul devrait se les farcir. Vous avez de curieuses notions d'économie vous. Céder un bien "pourri" pour un franc symbolique et verser sa contribution aux dettes contractées, y a que vous pour trouver ca bizarre.

Écrit par : Kermit | 11/07/2009

Du reste croyez vous que la Region Wallonne aurait accepté ces conditions si elles etaient si desastreuses que vous le prétendez. Et si oui dites nous donc pourquoi on est curieux de vous entendre ? Ils sont si cons que ca nos élus et dans ce cas, est ce encore la faute a Jourdain ?

Écrit par : Kermit | 11/07/2009

Jardins d'Annevoie Je n'avais encore jamais vu ces jardins. j'ai profité de la visite de ma nièce de Californie (Los Angeles), pour les découvrir. Elle en a été littéralement sidérée par la beauté du site mais aussi par la qualité de l'entretien. Je partage son avis. Il est vrai que nous avons "tiqué" sur plusieurs choses : la laideur du restaurant vu du jardin des fleurs, la présence de véhicules ancêtres dans l'enceinte du château, la "restauration des colonnades" à cet endroit, et surtout la framboiseraie, totalement à l'abandon et dont je ne comprends pas trop l'intérêt dans ce site.
Toutefois, nul n'est parfait. Et si ce site exceptionnel avait dû être laissé sous la "responsabilité" de nos "responsables" politiques que serait-il devenu ? Ma nièce de Californie n'aurait sans doute jamais vu pareille merveille en Belgique. Mettez-vous à table et discutez sérieusement avant de parler vengeance et procès, messieurs de tout bords, et ne gâchez pas tout !!

Écrit par : Marlière Dominique | 03/08/2009

Continuez à mettre en place! Le film est incroyable et il montre la montée d'un hero.Very impressionnant. Vous avez pris le détail ici juste qui en fait un changement rafraîchissant

Écrit par : adenoid removal surgery | 31/03/2014

Les commentaires sont fermés.