18/03/2008

Mais qu'est donc allé faire le PS dans cette galère?

Ce blog peut témoigner que je n'étais, mais alors pas du tout, emballé à l'idée de voir le PS monter dans un gouvernement fédéral après le scrutin de juin dernier.

Aujourd'hui, nous avons un gouvernement. Enfin, un accord de gouvernement. Attendons les congrès de participation et la répartition des postes entre les 5 partis pour parler de gouvernement. Mais bon, à peu de choses près, nous avons un gouvernement. Et si ce que je lis sur le blog de Mateusz Kukulka est vrai (il reprend lui-même l'info de la com' du PS), alors je dois reconnaitre que ce n'était pas vain.

Reste à espérer que ce nouveau mariage contre-nature verra  se concrétiser les promesses les plus sociales... et l'électeur être rassuré sur la capacité du PS à se relever après l'échec du 10 juin. Car ne nous voilons pas la face: cet échec n'était pas un simple accroc. C'était un carton rouge (...) à la politique menée par le parti et pas uniquement les scandales carolos.

Que dit Mateusz en fait?

Pour information, voici quelques exemples des points prévus par l’Orange bleue et supprimés par l’action du PS (toujours selon le PS) :

  • Contrairement à ce qui avait été prévu dans l’accord de l’Orange bleue, l’âge actuel de la pension ne sera pas relevé.
  • Les chômeurs de longue durée ne verront pas leurs allocations descendre en deçà des minima actuels.
  • Belgacom ne sera pas privatisé.
  • L’intérim ne sera pas généralisé dans la Fonction publique.
  • La justice expéditive du snelrecht ne sera pas remise en place.
  • La sortie du nucléaire n’est pas reportée.
  • Le nombre de fonctionnaires ne sera pas diminué.
  • Il n’y aura pas de politique d’immigration économique dérégulée.
  • Les villes et communes ne devront pas faire appel à des sociétés privées pour assurer la paix dans les quartiers (gardiens de la paix).
  • Les petits commerces ne seront pas mis en péril par un détricotage de la réglementation sur les heures d’ouverture des magasins.
  • Il n’y a aucune remise en cause du principe de liaison au bien-être des allocations sociales.
  • Le PS a réussi à empêcher que les mesures d’enfermement des mineurs soient durcies, notamment pour les mineurs de moins de 14 ans
  • Sur le plan de la politique internationale, l’Orange bleue plaidait pour une vision unipolaire et une priorité donnée à l’OTAN, ainsi qu’un rôle croissant donné au marché plutôt qu’aux ONG dans le secteur de la coopération au développement.

 Quand je lis ça, je me demande quel a été le prix à payer... mais je comprends surtout pourquoi Didier Reynders ne voulait pas gouverner avec le PS. On lui a cassé ses rêves...

18:00 Écrit par Beno dans Général | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

Commentaires

... Sans doute tout cela est-il vrai, mais la propagande libérale va jouer à fond et on ne passera qu'un seul message : le PS a accepté la réforme fiscale de Didje.
Et en 2009, la masse beuglante de voter massivement pour le MR... Triste réalité

Écrit par : aldagor | 20/03/2008

Quand on voit les délais hors normes que traînent les affaires portées en justice - pour se terminer parfois par des non-lieux pour cause de dépassement du délai raisonnable, alors même que les faits sont avérés, je me dis personnellement qu'une petite dose de snelrecht aurait été bienvenue - parce que les manoeuvres dilatoires se font toujours au détriment des victimes et des plus faibles économiquement (incapables "d'entretenir" un avocat au long cours).

Quant à la sortie du nucléaire, sorry, mais jusqu'à présent, les mesurettes annoncées ne permettent pas de compenser l'arrêt total de cette source d'approvisionnement. Alors OK au démantèlement des centrales - mais uniquement quand on disposera d'une solution équivalente ACQUISE (et pas théorique) en termes de rendement.

Si ce qui est avancé ci-dessus en termes de blocages par le PS est exact, pour ces 2 points, je trouve qu'ils ont fait pis que mieux.

Pour les autres, cela se discute.

Mais de toute manière, contrairement à ce que prédit Serge, on n'attendra pas 2009 avant de devoir retourner aux urnes... Ce gouvernement contre nature (tout à fait d'accord) n'est qu'une boîte à lego même pas bien empilés !

Écrit par : Pacotille | 20/03/2008

Snelrecht On aura beau leur dire de '"juger plus vite", s'ils n'en ont pas les moyens...
quant au nucléaire, dire qu'on en sort quand on a une alternative équivaut à tout faire pour éviter d'avoir une alternative afin de ne jamais en sortir.
Au fait, tu me boudes? :)

Écrit par : aldagor | 20/03/2008

Nan !
Ai du boulot par-dessus la tête et me tape des journées du style 7h30 ouverture d'écran - 23h30 extinction des feux
Après ça, j'ai plus envie que d'une chose : mon plumard !
Depuis 1,5 mois, la vie se résume à une stricte routine du style : lever-ablutions-bouffe-trajets école-boulot-dodo. Punt

ça ne va d'ailleurs pas s'arranger dans les 3 semaines à venir...

Pour le nucléaire, dire qu'on arrête à partir de 2015 sans avoir de solution de rechange, c'est volontairement éteindre la lumière et attendre que le voisin vienne proposer de la rallumer au prix fort... C'est financer le fouet pour se faire battre comme plâtre !

Écrit par : Pacotille | 20/03/2008

Les commentaires sont fermés.