07/02/2008

Charles Sarokozy

C'est drôle comme les personnes que je n'aime pas ont des points communs (en dehors du fait, relativement insignifiant, que je ne les aime pas).

Un exemple? S'en prendre avec des arguments fallacieux à une personne d'un statut différent qui n'a pas la possibilité de se défendre.

Cas numéro un: Sarko s'en prend à Laurent Joffrin en conférence de presse, l'humilie en public (avec la complicité de la presse!) et lui assène des arguments sans queue ni tête.

Cas numéro deux: Charles Michel s'en prend à Florence Coppenolle dans une interview du Soir et l'accuse d'attaques en dessous de la ceinture (alors que les chiffres sont avérés... et qu'il a une mémoire plus sélective).

Heureusement, le citoyen est moins con que le ne pensent Sarko et Charles Michel... 

12:09 Écrit par Beno dans Général | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Commentaires

Moins con !? Quand on voit ce que parviennent à faire les créatures politiques sensées représenter les "moins cons", on est en droit de se poser des questions. Urgentes !

Écrit par : Karl | 07/02/2008

Cher Benoît,
Je te suggère de lire dans:
http://www.marianne2.fr
l'article: "Sarkozy : trop, c'est trop!"
La quintessence de l'article: "La presse s'est retournée d'un coup, d'un seul, et se montre même aujourd'hui aussi féroce qu'elle était hier laudative."
N'aurions-nous pas tous (journalistes, politiciens, cons, intellos et bloggeurs) les mêmes interprétations des textes écrits, un peu comme les religieux vis à vis de la bible?
Amitiés

Écrit par : Armand | 07/02/2008

... Sont-ils vraiment moins cons qu'ils le pensent??

Écrit par : aldagor | 07/02/2008

Les commentaires sont fermés.