26/12/2007

Ingrid Betancourt n'est pas libre

BetancourtIngridingri2

Nous sommes le 26 décembre 2007. Le lendemain de Noël. 

Ingrid Betancourt a fêté ses 46 ans en captivité.

Bonne nouvelle!

Bonne nouvelle parce que cela prouve que Nicolas Sarkozy ne peut pas TOUT faire, même s'il peut tout promettre. Nicolas Sarkozy n'a pas réussi à faire libérer Ingrid Betancourt pour Noël. Il a d'ailleurs fui en Egypte tant il avait honte de ses propres limites.

Bonne nouvelle aussi parce que cela prouve qu'on ne règle pas un conflit dans un pays étranger en prenant la parole sur RFI (malgré toute l'estime que j'ai pour ce média) mais en s'engageant, en coulisses, pour une diplomatie discrète, de longue haleine.

Mauvaise nouvelle cependant car cette fois-ci, j'aurais apprécié me tromper... Qu'Ingrid Betancourt - et tous ses co-otages - puisse retrouver ses proches, réapprendre à vivre libre, réapprendre à vivre.

J'aurais tellement aimé me tromper... 

 

11:02 Écrit par Beno dans Général | Lien permanent | Commentaires (8) |  Facebook |

Commentaires

... De toute façon, quand elle sera libérée (grâce à d'autres, moins visibles mais plus efficaces) Nico dira que c'est grâce à lui. Pauvre France

Écrit par : aldagor | 26/12/2007

Mauvaise info C'est la faute aux banques, étant fermées pendant les fêtes, le chèque n'est pas arrivé à temps chez les rebelles.

Écrit par : ADUB | 26/12/2007

evidemment le camarade (re)casé à l'administration après la fin politique de son parrain namurois, ne pipera pas un mot de chavez, hein, la conscience de l'alimentaire secteur fonction publique. continue à brailler, même au bld. de l'empereur, on se moque des petites mains comme toi

Écrit par : elodie roupette | 27/12/2007

Elodie, puisque tu me connais si bien, on se contacte au boulot? On en parle autour d'une tasse de café (je viens avec mon café... ça ne coûtera rien à l'administration).
A moins que tu préfères te cacher derrière un pseudo toute ta vie?
Je n'ai en tout cas rien à cacher et aucune honte de mes idées.

Écrit par : Benoit | 27/12/2007

... Moi, à Elodie, je lui servirais plutôt un café rehaussé d'un peu de mort aux rats...

Écrit par : aldagor | 27/12/2007

Oufti ! On m'avais dit que ça chauffait à l'administration communale, apparemment ce serait vrai et pas seulement dans le Collège... Dommage surtout quand on est dans la même galère (et le mot est faible car avec les Ecolos, il ne restera bientôt plus que les rames). Au fait, pour le petit café de la réconciliation, il y a plus simple, entre collègues, attendez le drink du 23 janvier, on en profitera pour liquider quelques cocas du stock. ;-)
Et comme dans beaucoup de blogs, on s'éloigne du sujet dans les commentaires, on en profite pour déverser sa bile derrière de beaux anonymats et pendant ce temps là, la pauvre Betancourt semble bien loin des préoccupations de certain(e)s.

Écrit par : Mordu | 27/12/2007

A propos de Chavez, je ne pipe pas un mot parce que s'il utilise les médias, il n'a pas lancé de grandes déclarations du type "Ingrid au pied du sapin de Noël". Par contre, sa médiation semble porter davantage ses fruits (http://www.lesoir.be/actualite/monde/colombie-liberations-proches-2007-12-26-568469.shtml).

Écrit par : Benoit | 27/12/2007

Et on s'en fout!

Écrit par : Elio | 28/01/2008

Les commentaires sont fermés.