08/10/2007

Suite... et pas fin

Mais qui a donc envoyé ce fax?

08:16 Écrit par Beno dans Général | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |

Commentaires

Il n'y a pas une profileuse, désormais, à la police judiciaire (pardon, je ne me souviens plus de l'appellation actuelle) belge ? Elle ne trouverait pas un peu de temps entre deux braquages du Brabant wallon, pour se pencher sur la question ?

Comment s'appelle-t-elle, déjà ? Aylin Poirot, je crois...

Écrit par : pacotille | 08/10/2007

A lire ici: http://www.polfed-fedpol.be/presse/presse_detail_fr.php?recordID2=868

Bon, rien à voir avec PDS. Il existe une profileuse qui se présente comme la seule dans la discipline en Belgique. Elle s'appelle Caroline Hustebaut.
A côté, il y a les profileurs de la police fédérale qui font moins de bruit dans les médias mais travaillent...

Ceci me fait penser à certains autoproclamés spécialistes du terrorisme qui passent plus de temps dans les débats du dimanche qu'à vraiment étudier les phénomènes du terrorisme...

Écrit par : Benoît | 08/10/2007

Bof, et tu peux franchement élargir le débat aux hommes politiques qui préfèrent se faire voir dans les foires au boudin six mois avant les élections plutôt que d'occuper le siège qui leur est réservé dans l'assemblée où ils sont censés travailler au bien commun !!!
(quand, à défaut de foire au boudin, ce n'est pas tout simplement à leur cabinet d'avocat ou d'expert comptable qu'ils font acte de présence !)


Maintenant, pour Aylin Poirot, c'était une boutade - j'espère que tu avais remarqué le croisement toponymique entre l'aimable petite fliquette qui remplace (mal) la bimbo Chauvin aux côtés de notre compatriote BCBG Amal d'une part, et d'autre part notre non moins célèbre compatriote Hercule, célèbre en son temps pour résoudre ce genre de sacs de noeuds.

A propos de sacs de noeuds, la Belgique n'est-elle pas réputée dans le monde (sur la terre ferme comme sur les mers) pour la qualité de ses démineurs ? Comment se fait-il alors qu'elle n'est pas fichue de déminer devant sa porte ?
L'histoire du cordonnier et de ses semelles en lambeaux, je présume ???

Écrit par : pacotille | 08/10/2007

Je parlais de la formation du gouvernement, bien sûr !
Vaste débat sur la compétence...

Écrit par : pacotille | 08/10/2007

Je n'avais pas saisi le jeu de mot car je ne regarde pas la série (où la plastique des fliquettes est largement supérieur à leur talent de comédienne) en question. De plus, la seule Aylin que je connaisse est Aylin Yay, compagne de Philippe Blasband. Une comédienne dont le talent n'a rien à envier à la plastique (et vice-versa).

Écrit par : Benoît | 08/10/2007

je dois bien te concéder qu'il y a des loisirs culturellement plus divertissants que "Femmes de loi" - d'ailleurs, si on me soumettais à la question, je finirais par avouer être davantage attiré par "l'art plastique" en question que par le manque d'art des prestations visées.
Mais c'est loin d'être une assuétude : j'ai pris l'épisode de la semaine dernière en marche, sans savoir ce que c'était (zapette, quand tu nous tiens), après avoir bouclé ma journée de travail et mon heure et demie de transpiration.
C'était en attendant le souper et je n'ai pas trop fait attention à ce qui passait à l'écran.

Pour le reste - et mis à part un culte pour Kubrick -, je serais plutôt film "on the edge" (les Tim Burton, the Village, the Others, le 6e sens...)
Malheureusement, on les voit trop peu au petit écran, et j'ai un peu de mal à me décider à faire 30 km pour descendre à Acinapolis (et puis, de toute manière, on n'y passe pratiquement que des block-busters contemporains).

Vive le DVD, dans cette optique...

Écrit par : pacotille | 08/10/2007

Les commentaires sont fermés.