12/09/2007

Mais que fait la police?

Pierre-Dominique Schmidt, pour ceux qui reviennent de leurs vacances sur Mars, est diplomate (c'est sûr), gay et étiquetté PS (paraît-il). En poste à Paris, il a été récemment démis par le Ministre De Gucht en raison d'un faux qu'il aurait commis pour obtenir un prêt chez Fortis.

L'homme ne cesse de clamer son innocence et sa confiance dans le système judiciaire belge (mais également français) qu'il utilise d'ailleurs pour faire respecter ses droits ainsi que le plus élémentaire des principes juridiques: la présomption d'innoncence.

Il est pourtant sanctionné illico par son ministre "diplomate" (parait-il) et ni gay ni étiquitté PS (c'est sûr), avant que la preuve formelle soit faite de sa culpabilité.

Condamné par son ministre, il l'est également par la presse qui n'hésite pas à critiquer son style ou à relayer des accusations graves (on qualifie son ambassade de cages aux folles). Tout ceci sans la moindre preuve.

Condamné par la presse, il l'est enfin par une certaine opinion publique (passez 5 minutes sur 7sur7.be, ça vaut le détour) qui y voit une preuve supplémentaire d'un "système PS" qui case et recase tous ses amis, d'autant plus vite s'ils sont gay. La mauvaise foi et la désinformation atteignent des sommets lorsqu'on affirme qu'il n'est pas qualifié, n'a passé aucun examen justifiant les postes qu'il occupe... Et si la Justice (sur le fond ou la forme) le blanchit, certains internautes annoncent déjà que ce sera la preuve de la main-mise du PS sur la magistrature.

Bref, condamné par tout le monde; mais qu'attend la police pour lui passer les menottes?

STOP.

Je ne connais pas PDS. Jamais entendu son nom avant "l'affaire" et j'ai tout au plus vu sa tête (à la télé!) lors d'une fête où Michel Daerden avait débarqué avec Bernard Tapie. Pas de sympathie particulière pour lui, pas plus que d'antipathie: il en va de même avec toutes les personnes que je ne connais pas.

Mais il me paraît indispensable de rappeler certains faits:

1. La présomption d'innoncence n'est pas un luxe réservé à certaines personnes. Elle s'applique à tous, y compris si on vote à gauche et/ou qu'on est gay. Nous sommes en 2007 et quoi qu'en disent/pensent certains rétrogrades, être gay n'est ni un crime, ni une honte. Socialiste non plus d'ailleurs.

2. La justice ne s'est, à ce jour, pas penchée sur le dossier et PDS n'est inculpé d'aucun délit. Il attend de pouvoir prendre connaissance du faux qu'on lui attribue pour pouvoir se défendre. Il nie en tout cas catégoriquement être l'auteur de celui-ci.

3. Le style flamboyant de l'ambassadeur de Paris correspond aux attentes d'une représentation dans la capitale française. Homme cultivé (à en croire la majorité des avis) avant d'être gay ou socialiste, il s'est battu sans compter pour mettre en avant les artistes de chez nous. Oui, y compris la fille de Michel Daerden mais également bien d'autres dont la presse parle moins: peut-être la presse devrait s'interroger. Comment se fait-il en effet qu'une fête avec fifille Daerden fasse la une de tous les médias mais pas une soirée littéraire avec Patrick Roegiers? Est-ce uniquement la faute de l'ambassadeur?

4. Aucune preuve n'a été apportée à propos des attaques sous la ceinture ("cages aux folles",...), ceci rappelant singulièrement l'affaire Trusnach. Quoi de plus efficace qu'une rumeur sous la ceinture pour salir la réputation d'un homme? Quoi que révèle l'enquête, il en restera toujours quelque chose. Et les amalgames "gay = au mieux organisateur de partouzes, au pire pédophile" sont écoeurant.

Enfin, last but not least: à quoi joue la presse? Pourquoi investiguer uniquement à charge et pas à décharge?

Ainsi lorsqu'on parle de la fondation Bierman-Lapôtre, présidée par l'Ambassadeur à Paris et où ce dernier a commandité un audit qui préconise de se séparer du directeur... étiquetté VLD (parti de De Gucht) et que le Conseil d'administration est prévu en septembre, soit quelques jours après sa mise à pied: n'est-il pas permis d'y voir un lien de cause à effet?

Je vous invite à lire l'excellent article que Le Pan consacre à cette affaire. Excellent non parce que je cautionne ce qui y est dit (je n'ai pas les éléments permettant de confirmer l'analyse) mais que cet article prend du recul, émet des hypothèses et ose entrevoir autre chose que ce qui "saute aux yeux" des autres. Saviez-vous par exemple que la personne de Fortis qui révèle le faux est un ancien ambassadeur à Paris? Que le fonctionnaire du SPF Aff. Etrangères qui porte plainte contre X est également ancien ambassadeur et a raté des examens que PDS avait lui réussi?

Benoît

Commentaires

Vous êtes un bloggeur novice, ou vous connaissez bien les blogs ? Vous avez des soucis, et voulez que l’on vous aide ? Ou vous voulez bien aider des bloggeurs moins expérimentés en difficulté ?
Le forum d’entraide des bloggeurs se veut agréable et convivial. Il permet aux bloggeurs de communiquer facilement, que ce soit pour de l’aide ou simplement discuter.

Découvrez le forum d’entraide des bloggeurs.

Écrit par : aidesupport | 12/09/2007

Lettre ouverte signée Diane de Selliers de Moranville, Isabelle Spaak, François Weyergans Lettre ouverte à Monsieur le Ministre des Affaires étrangères de Belgique

Monsieur le Ministre,

Vous nous enlevez M. Pierre-Dominique Schmidt, Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire auprès de la République française, un homme qui reflète la Belgique que nous aimons, bref un grand ambassadeur. Tout comme vous, nous avons lu ici et là, dans la presse ou sur Internet, des informations qui n'en méritaient guère le nom. Ce sont les adjectifs "invraisemblable", "ahurissant" ou "rocambolesque" qui s'imposaient. Certains vont jusqu'à évoquer sans crainte les intérêts et la réputation de l'Etat…

De quoi s'agit-il? Une grande banque aurait pris peur et vous fait parvenir un document qui serait bel et bien un faux. On confond allègrement compte privé d'un ambassadeur et compte administratif d'une ambassade. De ce compte privé, des chiffres deviennent publics: comment sont-ils connus? Dans quel intérêt une signature aurait-elle été contrefaite? C'est ce que l'histoire ne dit pas encore. Entre-temps, vous avez déchargé de ses fonctions votre Ambassadeur, "dans l'intérêt du service", paraît-il. Et c'est là où le bât blesse. Qu'est-ce qui "souille", pour reprendre votre expression, les intérêts et la réputation de l'Etat belge? A quoi bon salir sans preuve la personne et l'honneur de votre ambassadeur à Paris, au point qu'il en arrive à déposer une plainte avec constitution de partie civile contre X ? (Nous venons d'écrire le mot "honneur", vous comprenez cela?)

D'autres que nous, à commencer par Elie Barnavi, ancien ambassadeur d'Israël en France, se sont déjà indignés. Ne serait-il pas plus simple et sage et serein de peser les résultats du travail de M. Schmidt au lieu de céder à une intox sur des fêtes prétendument somptuaires que d'aucuns rapprochent, non sans intention de nuire, de saturnales d'un autre âge?

Ces fêtes "de prestige", caricaturées par la presse, chacun sait que des entreprises les donnaient et les finançaient parce que les portes de la résidence de l'ambassade leur étaient ouvertes. L'ambassadeur Schmidt nous a séduits. Son départ avant terme, déçus. La campagne contre sa personne et sa vie privée, révoltés. Un de ses collègues a parlé de "turpitudes". Monsieur le Ministre, rassurez-nous: la Belgique de 2007 n'est pas l'Angleterre qui condamna Oscar Wilde, n'est-ce pas? On sait que les gens brillants font des jaloux. Mais à ce point-là… Les soussignés sont persuadés que M. Schmidt, ambassadeur auprès de la République française, a rendu et rendra de grands services aux Belges, à la Belgique et aux Français que la Belgique intéresse ou passionne. Ils se permettent de vous en informer, Monsieur le Ministre, vous qui avez déchargé de ses fonctions M. Schmidt.

Nous ne vous comprenons pas, Monsieur le Ministre des Affaires étrangères de Belgique.

Écrit par : Benoît | 12/09/2007

A chacun de se faire une religion et je ne jugerai pas du fond de l'affaire, car, comme toi, je ne dispose pas des éléments (d'aucun élément, d'ailleurs) pour ce faire.

Mais par-devant moi - sans que ceci ait un rapport avec cela - je considère la fonction d'ambassadeur comme quelque chose de sérieux; à mon sens, mis à part peut-être la réception traditionnelle du 21 juillet, j'estime qu'il ne revient pas à un ambassadeur, fût-il flamboyant, d'organiser des agapes.
A fortiori quand on est Belge. Car un ambassadeur belge est censé être un représentant de la Belgique. Et dieu sait si cette dernière est une terre de gens sombres et austères.

A moins que l'on ne considère que, dans la foulée des défoulements daerdeniens et de tous les excès carolos (pour faire juste mesure entre Charleroi et Liiitch), tous les tralala depuis 3 mois ressortent du plus grand risible et méritent bien un levage de godet !

Santé...!

Écrit par : pacotille | 12/09/2007

Pacotille,
On peut s'interroger sur l'opportunité d'organiser des grandes festivités dans l'ambassade... mais 2 remarques:

1. Ce n'est pas pour cela qu'il est suspendu mais uniquement pour un faux qu'il nie avoir commis.

2. Peut-être faudrait-il (c'est e.a. le rôle de la presse) s'interroger sur le "cahier des charges" des Ambassadeurs? Qu'attend le Ministre d'un Ambassadeur? Que se passe-t-il dans les autres représentations diplomatiques? A Rome, Londres...? Je ne prétends pas qu'il s'y passe des choses mais a-t-on la certitude que les fêtes parisiennes sont si exceptionnelles?

Écrit par : Benoît | 12/09/2007

"sans que ceci ait un rapport avec cela" : c'était juste un commentaire sur ma conception de la mission d'ambassadeur, sans lien aucun avec le fait que PDS ait été suspendu.

Indépendamment de ce que la presse en pense et peu importe si ce genre d'agapes se multiplie ailleurs dans d'autres représentations diplomatiques, un ambassadeur est à mes yeux chargé de représenter dignement son pays et d'être un modèle pour ses concitoyens expatriés et vivant dans ce même pays. Le caractère conciliable de la "flamboyance" qu'on se plaît à lui reconnaître et dont il se targue et la dignité de sa mission est - toujours selon moi - hautement douteux.

Mais si les critères de sa fonction le prévoient, soit, c'est moi qui suis trop rigoriste.

Écrit par : pacotille | 12/09/2007

... Allons donc, tout cela est politique (l'affaire aurait-elle été possible avant le 10 juin?). Benoit a raison quand il fait le parallèle avec l'affaire Trusnac.
Nous vivons une époque risible.

Écrit par : aldagor | 14/09/2007

Serge, je ne sais pas si c'est politique ou non - et à la rigueur, peu importe !
Je trouve simplement qu'il y a un peu trop d'argent public qui va à la "gloriole", aux fastes et aux réjouissances (en tous genres : tu connais le prix de la porte ouvragée qui ferme la grande salle de l'Elysette, à Jambes, installée lors de sa rénovation ? Cela vaut son petit multiple de mois d'allocations de chômage ! Dans un autre registre, Francorchamps est un exemple typique de travaux somptuaires, doublement financés par la collectivité (au travers des travaux de rénovation - X dizaines de millions, chiffre toujours imprécis à ce jour -, puis via la mise de départ prévue au contrat pour assurer l'édition 2008), au seul bénéfice de quelques-uns : Bernie d'abord, l'horeca du coin sans doute - et je ne parierais pas ma culotte qu'il n'y a pas dans les environs l'un ou l'autre homme politique bien placé ou lobbyiste qui n'y ait gagné sa petite enveloppe) ! Je ne suis pas nécessairement opposé à des dépenses pour s'afficher et se faire connaître, même en temps que pouvoirs publics, mais à mon sens, deux critères doivent être remplis : l'un au préalable : on doit en avoir les moyens; et en second lieu : il ne faut pas exagérer. Tout est une question de proportionnalité (et à petit pays, petits moyens).
C'est tellement facile de dépenser l'argent des autres...

Écrit par : pacotille | 14/09/2007

.... même en tant que pouvoirs publics, bien sûr !

Écrit par : pacotille | 14/09/2007

... Et une entreprise qui dépense des millions pour des rencontres inutiles, tout en virant du personnel ou en prétextant qu'ils payent trop de charges sociales... ?
Et ne me réponds pas qu'ils dépensent leur argent. Les entreprises n'appartiennent plus à ceux qui les ont créés.

Écrit par : aldagor | 14/09/2007

Forum des bloggeurs.

Écrit par : aidesupport | 16/09/2007

Serge, ce que tu ajoutes n'est pas antinomique avec ce que j'avançais; tu peux très bien développer le même raisonnement pour le privé que pour le public - et le fait que je stigmatise les dépenses somptuaires d'ordre public ne signifie pas que j'applaudis à 2 mains le même type de dépense dans les cercles privés...

Écrit par : pacotille | 16/09/2007

Ah ben ouais, un pompe-fric parachuté à la fesse comme ambassadeur, qui avait lui-même placé son nouveau compagnon au poste d'attaché culturel. (Culculturel, peut-être?), rémunération de l'oiseau aux environs de 20000 € net (sans les défraiements), rémunération de sa paire de fesse, aussi compétente que lui, pas loin de 10K.

Voyez la rémunération du happy couple. Bon, rien de choquant pour un socialiste, c'est vrai.

En voilà un autre, de socialo, qui nous brandit la présomption d'innocence. Ce brave con nous en parle tout en agitant comme un âne l'accusation de faux et la suspicion pesant sur l'origine du faux, qui serait... fortis... cvp etc.

Ben oui, c'est normal ça: pour défendre la présomption d'innocence, il faut accuser un autre d'un délit, c'est logique. La présomption d'innocence, cela s'applique aux membres du ps, pas à ceux qui dénoncent leurs méfaits.

Enfin, l'homophobie. Celle-là est celle qui me débecte le plus. Donc, notre PDS, sans aucune expérience diplomatique - il a pointé à l'ocde parachuté par Elio mais s'est fait virer pour intrigue, il avait manœuvré et fait des faux avérés (tiens donc...) pour prendre la place de son boss là-bas, mais ce dernier, plus smart que lui, l'avait remarqué et sorti à grand coup de lattes, est parachuté dans une des ambassades les plus en vue.

Au nez de diplomates en fin de carrière, méritants, qui la reçoivent comme bâton de maréchal. Normal, ps me direz-vous.

Il y aura toujours un âne qui me dira « oui, mé il avait brillamment réussi l’examen du spf ». Ben oui, brave con, comme tous ces diplomates expérimentés le primant au mérite, à l’expérience et à l’ancienneté. Et celui qui me dit que le conseil d’état a cassé la décision de De Gucht. Ben oui aussi, brave con, le CE n’a pas dit que la sanction n’était pas méritée, il a dit qu’il fallait laisser à PDS le temps de préparer sa défense… aucun rapport avec son innocence, ni avec la présomption d’innocence.

Et donc on a droit au couplet à l’homophobie. Bien sur : un truand en parachute un autre, celui-ci appliquant les principes de bonne gestion habituels du PS vide les caisses et essaye de truander une rallonge, il se fait prendre la main dans le sac, et ça, c’est évidemment un montage homophobe.

Mais quand donc comprendrez-vous ? Voleurs, truands, menteurs, vous êtes pathétiques…

Écrit par : eliotte | 27/09/2007

Les commentaires sont fermés.