02/08/2007

Ca m'écoeure!

Justine Henin crée son école de tennis.

Jusqu'ici, rien d'étonnant. Elle avance en âge (sic) et pense à "l'après", pour elle mais aussi pour son entraîneur Carlos Rodriguez. Il profitera du nom du Justine après avoir consacré de longues années à la championne, bien avant qu'elle ne devienne n°1.

Et si demain, des jeunes belges peuvent à leur tour atteindre le haut du classement ATP grâce à l'expérience d'une championne et d'un coach talentueux, je dis pourquoi pas!

Mais c'était avant de connaître les prix. Accrochez-vous: 1650 €/mois. Oui, vous avez bien lu, 1650 soit un salaire mensuel complet pour beaucoup de belges (et je ne vous parle pas des nombreux belges qui ne gagnent pas ça sur un mois).

Et on voudra nous faire croire que dorénavant, tout le monde peut devenir champion? Ils détecteront peut-être les talents de demain mais certainement pas un fils d'enseignant, d'ouvrier, de chauffeur de bus ou un des millions de belges qui ne gagnent pas de l'or en barres.

Je suis écoeuré. Lorsque Justine a décidé de s'installer dans un paradis fiscal, je me suis dit que cela relevait d'un choix personnel que nous n'avions pas à juger. Mais là, ne pas payer d'impôts en Belgique grâce à une domiciliation monégasque... et venir jouer en Belgique à la découvreuse de talents, c'en est trop.

Faut redescendre sur terre Justine... et repense à ce dicton: "si tu ne sais pas où tu vas, saches au moins d'où tu viens".   

19:48 Écrit par Beno dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

Il me semble utile de rappeler que M. Rodriguez serait également payé comme entraineur par la Communauté française (service des sports). En tous cas c'était sa situation avant de suivre Justine à Monaco. Qu'en est-il aujourd'hui ?

Écrit par : Pappy | 03/08/2007

un petit prix de citoyenne d'horreur pour justine, je sis pour.

Écrit par : deborah | 03/08/2007

Les commentaires sont fermés.