27/06/2007

Pourquoi je ne voterai pas le 11 juillet

1. Parce qu'il n'y aura qu'un candidat

Je n'appele pas cela un vote. Un vote est le moyen pour un citoyen d'exprimer un choix, un choix à poser entre au minimum deux solutions.

2. Parce que ce n'est pas une démission

Elio remet "son sort" entre les mains des "gens normaux". Naïvement, je pensais qu'un tel vote était le lieu de débats sur l'avenir du parti, pas l'avenir d'une personne. Et quel avenir quand quoi qu'il arrive, il conserve un mandat.

3. Parce que ce n'est pas cela la démocratie participative

J'envie la culture du débat du mouvement Ecolo: la possibilité de pousser des gueulantes en interne mais dans un but constructif. Faire appel aux 90.000 militants dans ces conditions, je n'appele pas cela du débat interne. Le vrai débat interne serait de remettre tout à plat et de voir quel parti nous voulons demain: un parti qui se reconstruit dans l'opposition ou qui fait des compromis pour rester dans la majorité, un parti qui se positionne sur les questions communautaires, un parti qui rénove ses structures et n'hésite pas à remettre en cause des structures archaïques,.... Pas un parti qui se demande simplement si un président a 60, 70 ou 90% de soutien de "sa" base.

4. Parce que les mandats n'appartiennent à personne

Derrière un "simple" vote se cache une réalité plus inquiétante, la confusion entre assumer un mandat et posséder ce mandat. Je suis outré d'entendre un ministre-président dire "si je suis réélu, je désignerai mon successeur à la présidence de la Région". Non! Le ministre-président sera désigné par le gouvernement ou le parlement wallon et s'il revient au PS, ce sera au bureau du PS de réfléchir au meilleur choix. Le bureau, un organe composé de représentants de toutes les fédérations, pas uniquement un Président entouré de conseillers de l'IEV.

5. Parce qu'il faut arrêter d'être naïf

Je lis ça et là que le PS est en phase avec son président, la meilleure preuve étant l'absence de candidatures des "poids lourds". Seul un ancien président déchu aurait osé sortir de son mutisme. Uniquement lui? Oh non, il n'y a pas que lui: lisez le courrier du Soir, les cartes blanches, écoutez les militants. Il n'y a peut-être pas unanimité "contre", il n'y a certainement pas une unanimité "pour" et un parti qui néglige les tendances qui le compose est voué à l'échec.

Sans oublier que l'absence de candidatures ne s'explique pas tant par un soutien au candidat unique... que par une préparation de sa succession à la Région. Et les dents commencent déjà à rayer le parquet, notamment à Liège...

 Pour toutes ces raisons, je resterai chez moi le 11 juillet.

 Benoît

 

Commentaires

... ceci dit, si tu vas voter blanc, n'est-ce pas voter contre? Et donc tu exprimerais ton choix de manière plus claire.

Écrit par : aldagor | 27/06/2007

Personnellement,... ... je ne voterai pas non plus pour la bonne et simple raison qu'à part les cartes nécessaires (identité, permis, SIS, banque, ...), mon portefeuille ne recèle aucune carte de parti de quelque ordre que ce soit (je n'aime pas "être aux ordres", ce qui m'a d'ailleurs valu quelques déboires - mais c'est un autre débat).
Cependant, cela ne m'empêche pas de partager totalement ton analyse, notamment sur la notion de "choix". Car que l'on ne s'y trompe pas : "élection" est strict synonyme de "choix", et qui dit choix dit alternative. Or, ici, qu'a-t-on : la possibilité d'un plébiscite stalinien... ou quoi ? Le vide ? Le creux ? Le néant ? La nature a horreur du vide et quand elle en trouve, elle le remplit bien vite dans un joyeux désordre anarchique - il n'y a qu'à voir ce qu'il advient d'un jardin délaissé qui se transforme en terrain vague...

Cela dit, l'idée de Serge n'est pas nécessairement à jeter aux orties (décidémment... !) : j'ignore comment le décompte sera effectué, mais si le quorum utilisé pour déterminer le pourcentage de partisans est le nombre de votants (et non le nombre de titulaires d'une carte, qu'ils votent ou non), le fait de voter blanc ne sera pas anodin car il sera synonyme de sanction - et s'il se démultiplie, il fera peut-être pencher la balance...

Écrit par : pacotille | 27/06/2007

Jean-Pierre De Clercq, candidat à la présidencedu PS (Belga) Ca change la donne !!!
Si certains n’ont pas le courage de partir, d’autres ont l’indécence de rester

Écrit par : Joël Cordier | 27/06/2007

... Désolé Joël mais pour moi, cela ne change rien.

Je crains au contraire qu'une candidature loufoque comme celle de JP Declercq incite les indécis à voter Elio. Ce n'est pas non plus un choix entre deux gestions. Tous les électeurs de Chirac au second tour n'étaient pas favorables à sa candidature... c'était juste le moins mauvais choix.

Écrit par : Benoit | 27/06/2007

oui, mais bon, Benoît,... ... tu ne peux pas avoir le beurre et l'argent du beurre !
J'entends par là n'avoir que des candidats qui t'agrée !
Ton commentaire initial fustigeait l'absence de choix, maintenant, choix il y a !
Et si le second candidat ne t'agrée pas plus que le premier, rien ne t'empêche, ici non plus, de voter blanc pour marquer ton désaccord avec l'un comme avec l'autre !

Mais tu ne peux plus vilipender l'absence de choix...

Écrit par : pacotille | 28/06/2007

... Pacotille, j'ai présenté ici 5 raisons de rester chez moi le jour de ma fête. 5, pas 1: la première saute? Il en reste toujours 4... De plus, pour revenir sur la 1, il y a choix maintenant mais avons-nous le choix entre la gestion actuelle et l'espoir d'une amélioration ou la gestion actuelle et un fameux retour en arrière? Lorsque je vote, j'ai l'espoir d'une amélioration. Sinon, je suis très bien chez moi (et au bureau car le 11 juillet est aussi un jour de semaine)

Écrit par : Benoît | 28/06/2007

... ... ou de vacances !
Ou férié en Flandre.
Ou de fête chez Sergio...

Cela dit, chacun se fait sa "religion" et reste libre de ses choix, y compris si l'option choisie consiste à ne pas choisir entre Charybde et Scylla

Finalement, au vu de la manière dont cela se passe dans les cénacles politiques, je me demande si je ne vais pas prendre ma carte... de la confrérie des joyeux mangeurs de flamiche !! (;o))

Écrit par : pacotille | 28/06/2007

Les commentaires sont fermés.